AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sa majesté Vladimir Tepes [raphael et Dimetriu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Ikebukuro, c'est chez moi !
Ikebukuro, c'est chez moi !


Raphael Personnaz

Messages : 144
Age : 33
Emploi : Pour l'instant, glandeur
Localisation : Ne retient JAMAIS les noms de rues. Quelque part, donc...



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

Sa majesté Vladimir Tepes [raphael et Dimetriu] Vide
MessageSujet: Sa majesté Vladimir Tepes [raphael et Dimetriu]   Sa majesté Vladimir Tepes [raphael et Dimetriu] Icon_minitime1Mar 28 Fév - 12:53

Le parc d'attraction était rempli de monde aujourd'hui: enfants en bas-âge et parents fatigués, adolescents en bande et au rire gras, couples niais souriant à tous... Rien d'extraordinaire. Je ne savais pas trop ce qui m'avait pris de venir. Ou plutôt, je le savais mais je voulais ne pas y repenser, m'accorder un instant de répis. Ce souvenir me hantera jusqu'à la fin de mes jours et ça, c'était inéluctable.
Accoudé à un comptoir d'un camion-snack, je dégustai un granité menthe malgré les 5°C, m'attirant des regards de l'assistance. Je pouvais lire le mot «gajin» sur leurs lèvres. Rien à foutre! Le granité à la menthe était un de mes meilleurs anti-dépresseur et seul Dieu, en qui je ne croyais pas, savait à quel point j'en avais besoin.
Un tissu soyeux m'effleura le cou. Je me retournai et eus face à moi le profil d'un vam
pire: cape de satin noir au grand col relevé et amidonné, chemise 18° bouffante, et pantalon à pince noir accompagné de moccassins vernis. Une bière dans sa main gantée, je me cru en présence de Vladimire Tepes. Se sentant observé, il se retourna à son tour et j'eus une vision d'un ange déchu, descendant directement des pages de l'Apocalypse.
Revenir en haut Aller en bas
http://durarara.forumgratuit.org/


Headless Horseman
Headless Horseman


Dimetriu K. Schröder

Messages : 183
Emploi : Personnel d'une maison hantée
Localisation : Très bonne question...ça a l'air poussiéreux...Je vais attendre que mon corps me retrouve !



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

Sa majesté Vladimir Tepes [raphael et Dimetriu] Vide
MessageSujet: Re: Sa majesté Vladimir Tepes [raphael et Dimetriu]   Sa majesté Vladimir Tepes [raphael et Dimetriu] Icon_minitime1Mer 29 Fév - 23:14

Zombie Dance by The Cramps on Grooveshark

On pouvait dire ce que l’on voulait, que mon boulot était amusant, que c’était un métier « relax » et tout ce genre de bêtises, courir après de jeunes gens à deux doigt de se faire pipi dessus n’était pas de tout repos ! Cela ouvrait l’appétit et donnait on ne peut plus soif. Autant vous dire que, la bouche desséchée, dans mon costume de Dracula, j’étais vraiment à deux doit de me jeter sur la jugulaire de ces adolescents afin d’avoir de quoi boire. Cette lueur envieuse dans mes yeux ne devait me rendre que plus terrifiant. J’en venais presque à me prendre pour l’un de ces créatures à longues dents, guettant mes proies, tapis dans l’obscurité derrière un drap léger. Je me sentais comme un grand prédateur prêt à arracher la vie des pauvres âmes qui serait piégée entre mes griffes. Ce sentiment…Il ne m’était pas inconnu. Mes yeux se perdirent dans le vide, suivant la silhouette de chimère que moi seul pouvais voir.
La salle sombre se changea petit à petit en un champ de bataille enneigé où gisait de nombreux corps. Le blanc immaculé était taché de pourpre et le silence hivernal des contrées américaines n’était plus qu’un lointain souvenir, enterré par le bruit des canons et les cris des soldats. Sans me voir, je savais aussi que j’avais changé. Je sentais le souffle de mon cheval sur ma nuque. Mes cheveux sales et longs fouettaient mon front. Une barbe naissante protégeait mon menton du froid, tandis que je ne sentais plus aucune autre partie de mon visage. C’était la guerre, celle que j’avais mené il y a plus de 100 ans contre les nationalistes américains. J’avais trouvé refuge dans la forêt, m’abritant derrière un grand arbre mort depuis bien longtemps – avant même que la bataille ne commence, me semblait-il. J’entendais derrière moi les grincements que produisaient les bottes qui s’enfoncent dans la neige. Je n’étais pas seul. Ça se rapprochait, doucement mais sûrement. De plus en plus près…De plus en plus près… Je posais ma main sur le pommeau de mon épée, prêt à trancher ce qui se présenterait à moi.

« Dimetriu ? »

Je bondis hors de ma cachette, sautant sur ma pauvre victime, tous crocs dehors. Crocs ?... Je revenais doucement à moi, baladant mon regard sur ce qui m’entourait. J’étais à nouveau dans cette sale noire au décor ridicule, parodiant le style des châteaux du XV e siècle. Devant moi, mon patron. Il me regardait avec de gros – chose que je n’aurais jamais cru possible en vue de ses origines asiatiques. Il ne devait certainement pas être heureux de cette petite farce involontaire que je venais de lui jouer. Pas étonnant, de toute façon cet homme n’avait aucun humour et devait détester autant que moi son boulot. Il soupira, me lançant un de ces regards sérieux dont il avait le secret.

« C’est l’heure de ta pause, Dracula. »

Derrière lui passaient quelques touristes, nous dévisageant. Ce n’était pas tous les jours qu’on voyait Vladimir l’empaleur discuter avec un ridicule petit patron d’attraction foraine.

« O-oh…Bien. »

Je penchais la tête, remerciant mon employeur avant de me diriger vers la sortie de la maison hantée. Enfin j’allais pouvoir me désaltérer et vider ma tête de tous ces cris de terreurs qui commençaient sérieusement à me courir sur le système. Je me dirigeait donc vers l’un des cafés du parc avant de m’installer au bar.

« Un poche de sang, je suppose ? » me demanda la barmaid, un sourire moqueur accroché aux lèvres.
« Non merci, j’essaye de me sevrer. Ce sera une bière pour moi, comme d’habitude. »

Oui, cela était certes cliché pour un Allemand de boire ce genre de boisson, mais je l’avouer volontiers : j’étais ce genre de personne qu’on pouvait qualifier de stéréotype. M’enfin, peu importe. Quand ma bière fut servie, je me contentais de la savourer doucement, observant les gens passer à l’extérieur. Mais quelque chose cloché. J’avais l’impression de ne pas être le seul à aimer observer les badauds. Je sentais un regard posé sur moi, comme si j’avais été pris à mon propre jeu, le chasseur chassé pour faire simple. Je me retournais alors, tentant de savoir d’où venait cet étrange sentiment.
A côté de moi se trouvait un jeune homme de type européen qui me dévisageait, certainement surpris par cet accoutrement anachronique. Je lui souris, amusé par une telle réaction.

« Le boulot de prince de Valachie commençait à devenir lassant, j’me suis dit qu’un p’tit voyage au Japon et un tour dans un parc d’attraction revigorerait ce vieux corps qu'est le mien. »

Je ris, levant un peu mon verre, portant une sorte de toast à cet inconnu avant de boire une nouvelle gorgée.

« Si je puis vous complimenter, vous avez une très belle jugulaire. »

Je levais les yeux au ciel, moi-même blasé par cette « blague » des plus pitoyable que je venais de faire.
Revenir en haut Aller en bas


Ikebukuro, c'est chez moi !
Ikebukuro, c'est chez moi !


Raphael Personnaz

Messages : 144
Age : 33
Emploi : Pour l'instant, glandeur
Localisation : Ne retient JAMAIS les noms de rues. Quelque part, donc...



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

Sa majesté Vladimir Tepes [raphael et Dimetriu] Vide
MessageSujet: Re: Sa majesté Vladimir Tepes [raphael et Dimetriu]   Sa majesté Vladimir Tepes [raphael et Dimetriu] Icon_minitime1Ven 2 Mar - 22:47

Comment ça, j'avais "une belle jugulaire"? Je frissonai, pas très rassuré, lorsque je remarquai ses yeux levés au ciel. De l'humour. Mordant. Comme ses fausses canines qui, examen plus profond fait, m'apparurent être en vulgaire caoutchouc. Je crispai mes lèvres en un sourire tendu puis retournai à ma boisson.

Cet homme devait sans doute être un figurant de la maison hantée ou du train fantôme que j'appercevais un peu plus loin. Il n'empêche que son costume était d'un réalisme stupéfiant, tout comme son maquillage qui passait plus pour un second visage tellement il se fondait sur les traits viril de cet étranger.

Je sortis un paquet de cigarettes de ma poche et en sélectionnai une que je glissai entre mes lèvres. Un regard en coin à mon vampirique voisin m'informa qu'il lorgnait sur la nicotine. Une sangsue accro au tabac? Original. Cette pensée me fit rire et c'est avec bonne humeur que je lui tendis mon étuis. Je lui alllumai le fin cylindre blanc puis m'occupai du mien avant de ranger mon briquet dans une poche intérieure. La première bouffée était toujours la meilleure. Je tirai longuement, laissant la fumée se propager lentement dans ma gorge puis atteindre mes poumons. Enfin, j'exhalai doucement par le nez la fumée opaque, savourant le goût indescriptible qu'elle avait laisser sur le bout de ma langue. Ce goût... A la fois pimenté et sucré, mentholé par ma boisson... J'en étais fou. Je ne pourrais jamais arrêter de fumer, même si je devais par la suite en mourrir. J'étais bien trop accro à ce petit bâtonnet blanc. J'étais son esclave, elle étais ma maîtresse, me mordant parfois, me réconfortant souvent. Ce n'est qu'à la quatrième bouffée de ma drogue plus ou moins licite que je répondu à la prise de contact du brun.

«Raphaël Personnaz. Enchanté. Vous travaillez ici? En tout cas, on peut dire que votre accoutrement vous va à merveille! On dirait vraiment Dracula!»
Revenir en haut Aller en bas
http://durarara.forumgratuit.org/


Headless Horseman
Headless Horseman


Dimetriu K. Schröder

Messages : 183
Emploi : Personnel d'une maison hantée
Localisation : Très bonne question...ça a l'air poussiéreux...Je vais attendre que mon corps me retrouve !



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

Sa majesté Vladimir Tepes [raphael et Dimetriu] Vide
MessageSujet: Re: Sa majesté Vladimir Tepes [raphael et Dimetriu]   Sa majesté Vladimir Tepes [raphael et Dimetriu] Icon_minitime1Mar 6 Mar - 22:16

Le jeune homme tourna son attention vers un petit étui de cigarette qu’il venait de sortir, sembler vouloir éviter une conversation qui peut-être lui paraissait inintéressante. A moins que ce soit ma blague qu’il l’ait dissuadé de ne point m’adresser la parole ? Chouette, je venais de me prendre une veste. Bon en même temps, je devais bien avouer que cet humour qu’on pouvait qualifié de lourd n’était pas le meilleur moyen de démarrer une discussion ou encore de se faire des amis. Tant pis. Je posais à mon tour mes yeux sur le paquet de cigarette, comme si le tabac était une drogue dont j’avais manqué depuis longtemps. En même temps, il était vrai que rien que la vue de ces petits tubes blancs chargés de nicotine me donnait bien envi. Leur simple vue me rappelait le goût délicat du tabac et à quel point je désirais « en griller une », comme disaient les jeunes. C’est alors que je vis le paquet se rapprocher de moi, de plus en plus prêt. J’étais à ce point obnubilé par la cigarette pour être victime d’une telle hallucination ? Non, visiblement pas.
L’étranger, le bras tendu, me proposait sympathiquement l’un de ses précieux tubes de nicotine. Je ne pus m’empêcher de sourire et d’accepter cette si généreuse offre, prenant entre mes doigts cette drogue dont j’allais me régaler.

« Raphaël Personnaz. Enchanté. Vous travaillez ici? En tout cas, on peut dire que votre accoutrement vous va à merveille! On dirait vraiment Dracula! »

Je ris un instant avant de pincer entre mes lèvres l’objet de notre nouvelle entente et tourné mon visage vers le sien, lui adressant un grand sourire chaleureux.

« Moi de même. Dimetriu K. Schrôder. Je vous remercie pour ce compliment qui me serait allé droit au cœur si seulement j’en avais encore un…Hum…Blague à part, il est tout de même chose assez amusante que deux étranger se rencontrent dans cette grande ville qu’est Tokyo, et dans un parc d’attraction qui plus est. Le hasard fait de drôle de chose ! Puis-je savoir quelles sont vos origines ? »

Je me penchais vers lui, réclamant un peu de feu pour allumer ma cigarette et enfin pouvoir aspirer et souffler cette fumée qui me faisait tant envie.
Cela me rappelait ces longues nuits passées sur le champ de bataille, à essayer de trouver un vague réconfort dans le tabac que nous chiquions, ou encore ces cigares que j’avais partagé avec mes chers amis New Yorkais. Que de souvenirs un homme pouvait avoir se rapportant au tabac ! Ah, Sganarelle, malgré ça bêtise, n’avait pas tort : c’était l’un des meilleur moyens de ce socialiser, et voyez comme cela rendait aimable !

[HS: désolée, c'est un peu court .__.]
Revenir en haut Aller en bas


Ikebukuro, c'est chez moi !
Ikebukuro, c'est chez moi !


Raphael Personnaz

Messages : 144
Age : 33
Emploi : Pour l'instant, glandeur
Localisation : Ne retient JAMAIS les noms de rues. Quelque part, donc...



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

Sa majesté Vladimir Tepes [raphael et Dimetriu] Vide
MessageSujet: Re: Sa majesté Vladimir Tepes [raphael et Dimetriu]   Sa majesté Vladimir Tepes [raphael et Dimetriu] Icon_minitime1Mer 7 Mar - 1:26

« La peur... Une arme primitive mais efficace. »
de Pauline Michel
Extrait du Mirage
_____________________________________________________________________
Mes origines? C’est sûr que je dois détoner dans ce pays, avec mes yeux trop clairs et mon nom aux connotations étranges pour ceux japonais. Dois-je lui répondre ou éviter ce sujet? Mmm..

« Européen, tout comme vous, je suppose? Plus précisément, je suis Français. Et je vous soupçonne de nous provenir de l’est, soit d’Allemagne ou d’Autriche. Me tromperai-je? »

Non, je pense avoir vu juste. Son accent irréprochable s’est trompé lorsqu’il a prononcé son nom. L’Umlaut sur le o était trop…Germanique pour être russe.
Une nouvelle bouffée de ma cigarette me détend les nerfs et je cesse de penser à ce détail. Autour de nous le bar se désemplit peu à peu: c’est l’heure pour les gosses de tester les machines, celle où la douce torpeur suivant les repas s’en va au profit d’une énergie nouvelle. Pour moi et ce Dimetriu, un peu plus vieux, cette force neuve prends plus de temps à nous envahir. D’ici une heure ou deux je serai suffisamment d’attaque pour gambader dans le parc et me comporter comme un gamin. Mais pas maintenant. Je jette un coup d’oeil à mon voisin. En train de fumer tout comme moi, il semble plutôt ouvert et souriant. En un mot: sympathique. Alors…Pourquoi je ne me sens pas tout à fait rassuré? Son ombre…Son ombre me fait peur mais son possesseur me donne envie de mieux le connaître. Paradoxe: je veux en savoir plus sur lui et le fuir.

« Ne jamais montrer à l’ennemi votre peur. Pensez au chien: dès qu’il ressent la peur de son maître, il le mord. Ne vous faîtes jamais mordre. »

Encore ces paroles…Quand est-ce que tout cela sera derrière moi? Sans doute jamais; l’armée restera mon passé, mon présent et mon futur. Ma vie, en somme. Et dire qu’en m’éloignant de Paris j’avais pensé fuir tout cela…Idiot! Cependant, mon capitaine a raison: ne pas avoir peur. Après tout, la meilleur défense est l’attaque, non?

« Et puis-je savoir ce qui vous amène à vous déguisez ainsi, sous ce froid hivernal? Il n’empêche que votre accoutrement doit vous tenir chaud. »

J’esquisse un sourire face à cet tentative pas très glorieuse de blaguer. Je n’ai jamais été très doué dans ce rôle-là, préférant le laisser à plus habile que moi dans l’art de la rhétorique. Mon domaine est plutôt les petites piques assassines ou les sourires, ce que je fais actuellement en espérant ne pas l'avoir trop vexé. Mais tel qu'il m'apparaît, je ne pense pas qu'il le prendra mal...Me serai-je trompé?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://durarara.forumgratuit.org/


Headless Horseman
Headless Horseman


Dimetriu K. Schröder

Messages : 183
Emploi : Personnel d'une maison hantée
Localisation : Très bonne question...ça a l'air poussiéreux...Je vais attendre que mon corps me retrouve !



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

Sa majesté Vladimir Tepes [raphael et Dimetriu] Vide
MessageSujet: Re: Sa majesté Vladimir Tepes [raphael et Dimetriu]   Sa majesté Vladimir Tepes [raphael et Dimetriu] Icon_minitime1Jeu 15 Mar - 20:12

Je souris tranquillement au jeune homme. Mon accent m'avait encore trahi. Enfin, pas que cela me gênait ou quoique ce soit, juste qu'il était tout simplement plus drôle de voir quelqu'un s'interroger pendant des minutes entières sur ses propres origines. C'est un peu comme si vous organisiez et une fête surprise et que votre ami découvrait la supercherie. Enfin bon, de toute façon j'était habitué à être « grillé » dès que je commencer à prendre la parole.

«  En effet. Je viens d'Allemagne, d'Hesse pour être plus précis. »

Une petite contrée forte agréable où il faisait bon de fonder une famille et d'y pourrir toute sa vie. Un coin ennuyeux en sommes d'où je m'étais échapper il y a longtemps de cela. Dieu bénisse la guerre qui permet aux maris de fuir leur femme et la routine monotone de la vie de couple. Ah la la la...Si Agnes était encore vivante et qu'elle avait la capacité de lire dans les pensées – quoi, on ne sait jamais ? Après tout j'ai bien eut la tête tranché et je n'en suis pas mort. Tout peut être possible- elle me tuerait pour sûr.

Je tirais une nouvelle bouffée, ne sachant trop que dire à cette étranger. Lui demander ce qu'un touriste comme lui faisait ici me paraissait impoli et peut-être un peu trop indiscret. Après tout, nous venions tout juste de nous rencontrer et je doutais que cette conversation ne mène à une relation de grande amitié. Je n'aurais certainement jamais l'occasion de lui demander, mais tant pis. Je m’apprêtais donc à me retourner, pensant nos échanges verbaux fini, quant la voix de ce dénommé Raphaël arriva de nouveau jusqu'à mes oreilles.

« Et puis-je savoir ce qui vous amène à vous déguisez ainsi, sous ce froid hivernal? Il n’empêche que votre accoutrement doit vous tenir chaud. »

Je ris, donnant un coup dans la grand cape qui était accrochée autour de mon cou, faisant voler l'espace d'un instant le tissu synthétique dans les airs. J'en avait presque oublié la débilité du costume que je portais...

« Je travail dans la maison hanté de ce parc d'amusement. Je prend ma pause et je n'ai pas eut le temps – ni l'envie qui plus est – de retirer ce costume. Et oui, on peut dire que le seul avantage d'un tel accoutrement est qu'il me préserve du froid. »

Mais les défauts étaient plus voyants important que les qualités avec ce costume : j'étais tout bonnement ridicule. De temps à autre, je voyais des jeunes gens s'arrêter, éclater de rire et prendre des photos avec leur téléphone portable. Je leur jetait un regard tout à fait blasé, à moitié amusé et consterné par leurs agissements. ET dire qu'à mon époque, porter ce genre de tenue était un signe de raffinement...Maintenant, être accoutré de la sorte signifie tout simplement que vous êtes un « taré déguisé en vampire ».

« Et vous, je suppose que vous devez attendre des amis ou alors une fiancée ? »

Si c'était le cas, le pauvre devait avoir de bien mauvais amis ou une femme cruelle pour le laisser ainsi patienter dans le froid.

« Si je puis me permettre... Vous avez l'air bien pâle.Seriez-vous malade ? Si c'est le cas, vous devriez vous mettre au chaud et prévenir vos connaissances que vous les attendez ailleurs. »


Dernière édition par Dimetriu K. Schröder le Dim 18 Mar - 18:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Ikebukuro, c'est chez moi !
Ikebukuro, c'est chez moi !


Raphael Personnaz

Messages : 144
Age : 33
Emploi : Pour l'instant, glandeur
Localisation : Ne retient JAMAIS les noms de rues. Quelque part, donc...



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

Sa majesté Vladimir Tepes [raphael et Dimetriu] Vide
MessageSujet: Re: Sa majesté Vladimir Tepes [raphael et Dimetriu]   Sa majesté Vladimir Tepes [raphael et Dimetriu] Icon_minitime1Lun 19 Mar - 18:25


__________________________________________________________________
Des amis ou une fiancé...J'aurai bien aimé mais personne n'occupait ce rôle ici.

"Non, je suis juste là pour mon propre plaisir."

J'essaye de ne pas paraître trop sérieux car il n'est pas courant de venir seul dans ce genre d'endroit. Néanmoins je ne peux nier que j'adore l'ambiance enfantine régnant dans ce lieu, observer les caprices des enfants exhaussés par leurs parents ou pas, les rires...La vie mise entre parenthèses le temps d'un moment de détente, d’insouciance. Les parc d'attractions font parti de ces endroits où l'espace et le temps n'existent pas: c'est toujours les mêmes manèges et toujours le temps de faire la fête. Cela pourrait en lasser plus d'un mais moi, j'adore. Les fêtes foraines ont une emprise sur moi que je ne saurai expliquer. Dès que j'en aperçois une, je me sens l'envie d'aller y faire un tour, même de cinq minutes à peine. J'adorais y venir avec mes parents et tester tous les manèges du parc. J'ai ainsi eu ma première expérience d'un grand huit avec ma mère et mon premier train fantôme avec mon père. Curieusement, je n'y suis jamais allé avec mes amis, considérant ce passe-temps comme familial. Un petit rire me prend lorsque je revois la tête de mon père, faussement effrayé par le vampire du train fantôme.

"Dites, est-ce que je peux vous prendre en photo avec moi? C'est pour une blague à mon père."

Et sans attendre sa réponse, je hèle un serveur sympathique, lui demandant de bien vouloir nous immortaliser grâce à mon smartphone. Je prends ma victime dans mes bras, admirant au passage sa fine musculature , et lui chuchote à l'oreille:

"Faites semblant de me mordre, s'il vous plaît."

Puis je roule des yeux, comme si j'étais en train de mourir. Quelques gloussements retentissent, prouvant que mon idée était plutôt bonne. On me rend mon appareil et je glisse une pièce dans la paume encore ouverte du photographe amateur. Je me hâte de voir le résultat _hilarant_ et de constater l'avis de ma victime.

"Pour vous remercier, que diriez-vous d'aller manger quelque part si vous avez fini votre service?"
Revenir en haut Aller en bas
http://durarara.forumgratuit.org/










Sa majesté Vladimir Tepes [raphael et Dimetriu] Vide
MessageSujet: Re: Sa majesté Vladimir Tepes [raphael et Dimetriu]   Sa majesté Vladimir Tepes [raphael et Dimetriu] Icon_minitime1

Revenir en haut Aller en bas
 

Sa majesté Vladimir Tepes [raphael et Dimetriu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Durarara!! Forum & RPG ::  :: 
Sunshine City
 :: Nanja Town
-