AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Stillness in the water (jaws) ~ PV Orihara Izaya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Do you need some fire ?
Do you need some fire ?


Kuronuma Aoba

Messages : 62
Age : 28
Emploi : Hihihi, tu veux savoirrr ? hihihihiiii
Localisation : Plus près que tu ne le penses.



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

Stillness in the water (jaws) ~ PV Orihara Izaya Vide
MessageSujet: Stillness in the water (jaws) ~ PV Orihara Izaya   Stillness in the water (jaws) ~ PV Orihara Izaya Icon_minitime1Lun 1 Aoû - 16:25

Quelques cigales chantaient l'été, tandis que furtivement, un jeune garçon se glissait dans le bâtiment fermé. Lequel d'ailleurs ? On pouvait lire sur l'entrée quelques caractères, indiquant sa fonction ainsi que ses horaires d'ouverture : 10-19 h le lundi, 10-17 h le mardi...Mais cela ne nous intéresse pas. Tout ce qui comptait, dans l'aventure que nous allions vivre, c'est que le soleil s'était couché, qu'un beau premier quartier de lune resplendissait et que cet individu qui força la serrure était masqué. Pourquoi une telle rencontre, dans cet endroit, surtout ?

Négocier avec Awakusu-kai n'avait jamais été facile. Il fallait tout d'abord être sûr et certain qu'ils pourraient donner le change, et ensuite prendre contact avec leur chef, et commencer les négociations. Ces derniers avaient tendance à suivre de près les produits qu'ils importaient et les récalcitrants tardant à donner l'argent à subir de lourdes conséquences. Ce dont les Blue Squares allaient prochainement avoir besoin en qualité était de l'essence, et pour les crimes qui allaient suivre, il valait mieux pour tous qu'ils passent par le réseau. Cela aurait été trop idiot de se faire prendre à la caisse d'un magasin.

Le bruit de ses pas claquant sur le sol, Aoba Kuronuma s'avançait prudemment le long de la piscine olympique. Car oui, cet endroit n'était rien d'autre qu'une piscine municipal ; le grand bassin s'étalait d'ailleurs devant lui, le narguant pratiquement. Le jeune garçon alluma un instant son briquet, un peu nerveux. Ce n'était pas lui qui avait posé les conditions d ce rendez-vous, mais le type qu'il avait eu au téléphone. Il l'avait jugé impoli, d'ailleurs, ou plutôt n'avait pas vraiment apprécié le son de sa voix. Et maintenant, juste à cause de cette affaire d'essence, il se promenait à proximité de cette grande étendue d'eau douce et faisait gaffe à chaque pas accompli à ne pas tomber dedans par erreur. Il vérifiait également occasionnellement le foulard représentant des dents de requin qui cachait en partie son visage. Être le chef d'un groupe important impliquait de grande responsabilité, il ne pouvait se permettre de faire d'erreur et n'en ferait pas, d'ailleurs.

Il était près de minuit, la personne qu'il attendait devrait bientôt arriver. La cargaison n'arriverait bien sûr pas tout de suite, mais il fallait au moins leur donner l'argent, assurer à ce chef mafieux qu'il était quelqu'un de sûr – même si deux-trois personnes armées se promenaient tout de même à l'extérieur, guettant ceux qui allaient arriver et ayant la mission de surveiller si l'échange se passait mal ou non. Aoba Kuronuma eut un sourire forcé, essayant de se persuader malgré ce mauvais pressentiment qui grandissait que tout allait bien se passer. Malgré tout, il était dur de prédire ce qui pourrait se passer ou non ; les Blue Squares menaient de beaux jours, ces derniers temps, incendiant et faisant péter sans trop de raison – juste pour s'amuser parce que le feu, c'est marrant – des bâtiments dans tout Ikebukuro. Son nouvel hobby, c'était de prévenir la police quelques secondes avant l'incendie ne se produise et regarder leur mine dépitée de n'avoir pu prévenir l'explosion. Ils ne pourraient jamais attraper Aoba car celui était prudent : mis à part les échanges avec les mafieux, il tirait les fils des marionnettes de loin, envoyant ses sous-fifres faire le sale travail. Parfois, il se trouvait terriblement intelligent, tout de même, et puis ce petit divertissement lui permettait d'échapper au terrible ennui du quotidien...

« Ha ! »

Il n'était plus seul.

« Bonsoir... »
Revenir en haut Aller en bas
http://deathnote-rpg.forumactif.fr
 

Stillness in the water (jaws) ~ PV Orihara Izaya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Durarara!! Forum & RPG ::  :: 
Sunshine City
-